De nos jours les questions environnementales intéressent de plus en plus les personnes qui s’allient à la lutte pour la cause environnementale.

Cela commence par les petits gestes du quotidien notamment le trier ses déchets, bannir la surconsommation d’énergie en utilisant par exemple des matériaux écologiques durant la construction ou la rénovation de son habitation.

L’isolation naturelle occupe une place importante dans ces efforts pour la cause environnementale et celle dite rigide garantie une durée de vie plus longue par rapport aux autres.

Pourquoi on qualifie ce type d’isolation de rigide ? Juste parce que les matériaux utilisés ne se plient pas, ne fléchissent pas  et ils sont souvent de forme carré ou rectangle et restent droits.

Les objectifs d’une isolation naturelle rigide

L’objectif central de l’isolation naturelle rigide demeure dans le fait de pouvoir protéger sa maison au niveau thermique et phonique, en augmentant la résistance aux fortes chaleur en été, en  conservant la chaleur au sein de l’habitat en hiver, mais aussi en réduisant drastiquement  les bruits d’impact et les bruits aériens.

Elle a aussi pour objectif de renforcer l’isolation écologique des combles en mettant des isolants rigides entre les chevrons pour isoler efficacement et éviter les ponts thermiques et ainsi augmenter la résistance à l’humidité.

De plus poser des panneaux isolants rigides sur les planchers ou les combles perdus permet de faciliter la tâche aux professionnels qui pourront éventuellement effectuer des interventions annuelles dans les combles, car ils pourront aisément se frayer un chemin.

L’isolation naturelle rigide permet de réduire aussi considérablement les bruits dans les certaines pièces comme la chambre des enfants, car elle réduit drastiquement l’impact sonore et ainsi leurs cris , la musique trop forte, etc. ne seront plus un souci pour vous. Elle permet aussi de gagner de la superficie intérieure si vous faites l’option d’une isolation rigide en extérieur.

Enfin, les isolants  naturels rigides comme les plaques de liège expansé ,les panneaux en fibres de bois, etc. sont fortement recommandés parce qu’ils sont écologiques, biodégradables et ont une longue durée de vie .

Les différents types d’isolants naturels rigides

Pour la fabrication des isolants naturels rigides plusieurs types de matériaux sont utilisés et sont issus de matières comme le liège et la fibre de bois.

  • Le liège est décliné en plusieurs variétés comme le liège naturel brut décliné en panneaux qui est efficace comme isolant naturel thermique . Il y a aussi le liège en plaques pour une isolation phonique de qualité, en plaque expansé pour son caractère imputrescible, sa résistance à l’eau et à l’humidité.  Il convient parfaitement aux murs en pierre, en briques et en pisé. C’est une matière rigide, mais légère en même temps, car elle laisse les murs respirer.
  • La fibre de bois aussi existe en deux variétés  : en panneaux et panneaux pare-pluie et à rainure languette .

Les panneaux de fibre de bois sont d’excellents régulateurs des vapeurs d’eau, sont recyclables et sont de bons isolants pour réduire les bruits d’impact et les bruits aériens.

Les panneaux pare-pluie et à rainure languette sont idéales pour l’isolation naturelle extérieure. Ils sont très hydrofuges et résistants aux vapeurs d’eau en plus on peut même  y appliquer de l’enduit.

Donc quelque soit votre choix vous aurez un isolant écologique qui préserve l’environnement.

Comme pour les autres types d’isolation naturelle on peut demander une subvention, un éco- prêt, un prêt énergétique, etc.  pour effectuer les travaux en vue de diminuer votre consommation d’énergie.

En somme l’isolation naturelle rigide demeure innovant face au défi majeur de la préservation de l’environnement, de l’utilisation des produits écologiques, mais aussi de l’économie énergétique.

Leave a Comment