L’isolation naturelle doit être faite de matériaux recyclables et renouvelables à partir de la faune ou la flore. Ces isolants n’ont besoin de pétrole, ni de polluants ou de matériaux non renouvelables. Choisir un isolant naturel nous met à l’abri des risques nuisibles des matériaux à l’égard de la  de la santé des personnes vivant  dans le bâtiment et sur l’environnement. De ce fait la plupart des personnes optent pour une isolation naturelle faite à base de laine. Du fait de leur performance, ils répondent aux. besoins du marché et

Les différents isolants naturels à base de laine

La laine de chanvre

Elle est issue des  fibres de la plante du chanvre. C’est une plante qui ne demande pas beaucoup d’attention concernant son entretient, elle est conseillée aux personnes souhaitant isoler leurs habitions grâce ses qualités. On peut l’utiliser pour l’isolation de la toiture, des murs ou même isolation naturelle des sols. Cet isolant peut se présenter par des panneaux, de rouleaux ou encore en vrac.

La laine de bois

Elle est composée de bois recyclé à partir de conifères. Souvent importée de l’Europe de l’ouest ou du centre, elle a de très bonnes caractéristiques comme isolant, surtout en en période estivale. Elle absorbe avec perfection la chaleur pour conserver un climat frais dans le bâtiment lorsqu’on est en période de chaudes températures. C’est un matériau que nous pouvons recycler sans effet négatif sur l’environnement  avec un excellent bilan de carbone. Pour ce qui et de l’isolation des toits, elle est souvent utilisée.

La laine ovine ou laine de mouton

La laine ovine encore appelée la laine de mouton est un isolant qui date  de longtemps. Avant de l’utiliser, il est nécessaire d’y faire de nombreux traitements afin se mettre à l’abri des champignons, du feu voire des rongeurs. De la fibre de polyester peut y être ajoutée afin de  servir de liant pour l’obtention d’une bonne tenue. Pour l’isolation des murs, des combles, des plafonds, voire des rampants, elle est le plus souvent utilisée. Il faut aussi noter qu’elle peut nécessiter l’utilisation d’un pare-vapeur. Effectivement, cette laine n’est pas adaptée aux environnements humides à l’instar des murs ou des sols des salles de bain.

La laine de coton

Certes le coton est utilisé pour la confection d’habits, mais aussi il peut servir d’isolant. La texture en fibre de la laine de coton offre une très bonne protection contre les ondes sonores. La laine de coton peut durer quarante ans grâce à sa résistance, d’ailleurs, elle est bien connue comme un isolant de longue durée. De plus c’est un excellent régulateur du taux d’humidité dans une habitation. Il capte l’eau tout en gardant ses performances et préserve ainsi le confort de la maison. Il est composé de sel de bore qui lui permet de résister aux flammes.

Le lin

Le lin est une plante européenne cultivée pour l’obtention de  fibres. Pour un plus performant produit, il est souvent mélangé à de la laine de chanvre, de mouton ou de coton. Ses fibres élastiques font de lui un très bon isolant phonique de plus son absorption d’eau est dix fois plus efficace que celle d’une laine classique minérale.

La plume de canard

Certes elle est peut utiliser, mais c’est un excellent produit concernant l’isolation d’où son usage de plus en plus fréquent. Plus de  68 % de plumes, 19 % de polyester et 9.5 % de laine de mouton se trouve dans sa composition. En plus il y’a des matières qui lui permet de lier ses différents composants  et d’apporter une parfaite  résistance contre les rongeurs.

Leave a Comment