Comme dans le milieu de l’industrie de l’alimentation, etc., la tendance actuelle penche vers la préservation de l’environnement et c’est une question qui interpelle chaque membre de la société. Utiliser des produits plus naturels revient à participer à cette lutte et le monde de la construction n’est pas en reste.

On assiste à l’avènement des matériaux plus naturels et qui réduisent considérablement la consommation d’énergie pour une meilleure préservation de l’environnement.

 

Même pour le sol de plus en plus de méthodes d’isolation naturelles sont utilisées.

  1. Les avantages de l’isolation naturelle du sol.

Utiliser des matériaux naturels pour l’isolation du sol a certes un coût, mais représente des avantages non négligeables à long terme, car il y a un gain de consommation d’énergie, mais aussi une amélioration du confort de vie et présente même un aspect plus sécuritaire pour votre maison.

  • Le gain de consommation d’énergie

En isolant votre sol, vous amoindrissez considérablement votre consommation d’énergie, car ce dernier étant déjà à une température idéale de 20°C vous n’avez pas besoin d’augmenter votre chauffage afin qu’il le couvre aussi .Cela baisse alors votre facture de chauffage et vous participez aussi en même temps à la préservation de l’environnement.

  • L’amélioration du confort de vie.

Marcher pieds nus sera un luxe que vous vous permettrez, car la température du sol sera idéale. Notons qu’un sol non isolé à une température de 11°C donc cette différence prouve nettement qu’il est important d’isoler le sol.

  • L’aspect sécuritaire de l’isolation.

Utiliser l’isolation naturelle a aussi des avantages sécuritaires, car les matériaux utilisés sont en général moins dangereux, car ne contenant aucune matière chimique, moins inflammables que les isolants en polystyrène par exemple, ils sont étanches ,très hydrofuges et plus résistants à la compression.

Tous ces avantages montrent à plus d’un titre qu’il est possible d’isoler son sol naturellement.

  1. Les différents types d’isolants naturels

Le liège constitue un élément important de l’isolation naturelle du sol.

Il est décliné en plusieurs types d’isolant : en panneaux en granulés en plaques, etc. et constitue une matière très légère, hydrofuge résistant aux insectes et aux rongeurs, entre autres propriétés.

Il y a aussi le lin (attention à ne pas confondre avec l’isolation par la laine) qui comme le liège est utilisé souvent comme isolant et qui a entre autres propriétés la réduction du bruit d’un parquet et un absorbant contre certaines irrégularités éventuelles du sol.

Le chanvre aussi constitue un isolant près prisé pour isoler le sol et il est souvent présenté sous forme de granulés.

Ces isolants ci-dessus ne représentent que quelques exemples sur la longue liste d’isolants naturels existants.

  1. La mise en œuvre de l’isolation naturelle du sol

Faites appel à un professionnel ou à une entreprise spécialisée pour la réalisation de vos travaux d’isolation afin d’avoir  tous les conseils idoines sur les produits à utiliser les coûts et prix des travaux. Il procédera à l’étude des travaux et vous proposera un devis.

Faire des travaux d’isolation naturelle de votre sol pourrait avoir un coût élevé, mais il faut noter que la baisse de votre consommation d’énergie sera un moyen à long terme de récupérer le montant de votre investissement.

Enfin, il existe des subventions étatiques pour la réalisation de vos travaux d’isolation, des éco-prêts, la prime énergie ainsi que le crédit d’impôt afin de vous aider à alléger le coût de vos travaux.

Grâce à l’isolation naturelle de votre sol vous contribuez à votre manière à la préservation de l’environnement en réduisant non seulement les émissions à effet de serre qu’auraient causées votre consommation d’énergie en plus, mais aussi vous faites des économies conséquentes sur votre consommation. Vous avez aussi un surplus de confort et de sécurité de votre maison.

Leave a Comment